SOUTIEN AU DOCTEUR DIDIER POUPARDIN

contre le rationnement des soins

Le Docteur Didier Poupardin s’est rendu au rassemblement du Plateau des Glières des 26 et 27 mai 2012 et a diffusé cette dernière mise au point

 

Quelles nouvelles du combat du Comité de soutien au Dr Poupardin ?

 

■ Le Dr Didier Poupardin, médecin généraliste à Vitry sur Seine, (94) est poursuivi depuis 2009 devant le Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale (TASS)  par la direction de la CPAM 94. Elle lui reproche d’avoir trop prescrit à ses malades en Affection de Longue Durée (ALD) sur la partie haute des  ordonnances spéciales dites « bizones » les médicaments remboursables  à 100%, plutôt que sur la partie basse où les soins sont moins remboursés.

■ Ces ordonnances découpent donc les personnes en tranches de pathologies à remboursement modulable. Non seulement les médecins qui font trop rembourser leurs patients sont sanctionnés voire poursuivis comme le Dr Poupardin, mais ceux qui favorisent dans leurs prescriptions la « zone » la moins remboursables seront désormais récompensés par une prime, c’est le cadeau du gouvernement de Sarkozy aux médecins « performants » dans les économies qu’ils font faire… à la sécurité Sociale mais pas aux malades !

■ Ainsi la direction de la CPAM 94 évalue à 2600 € un préjudice qui lui serait causé par le Dr Poupardin et réclame en plus une « pénalité » de 4000 €. Le Dr Poupardin, comme bien  d’autres médecins, (mais pas tous !), est conventionné secteur 1, ne fait pas de dépassements d’honoraires, soigne les patients qui ont la CMU, les sans-papiers, les roms, se bat pour l’accessibilité aux soins de ses patients qui, sinon, renoncent à se soigner.

■ Le comité de soutien s’est créé en 2009 et a recueilli des milliers de signatures pour exiger l’arrêt des poursuites. Il a obtenu le soutien de nombreux élus de Vitry, de nombreux médecins, associations, syndicats et partis de gauche dans toute leur diversité (PS, Verts, PCF, Parti de Gauche, Lutte Ouvrière et NPA). Aussi cette affaire a été très médiatisée. Le procès du 6 Octobre 2010 s’est déroulé en présence d’une assistance tellement nombreuse que beaucoup de personnes n’ont pu assister à l’audience et sont restées dans le hall du Tribunal.

■ Le Juge a estimé qu’il y a un litige médical entre le Dr Poupardin et les médecins conseils (qui appliquent les consignes de la direction de la CPAM). Le morcellement des individus que la direction de la CPAM impose est éthiquement et scientifiquement inacceptable. Le Dr Poupardin affirme l’unicité de la personne humaine, toutes les maladies pouvant retentir les unes sur les autres. Les médecins conseils acceptent les règles qui prétendent que l’être humain peut être morcelé, et exigent un découpage arbitraire.

Le Juge a fait appel à un médecin expert. Le résultat de l’expertise va bientôt être rendu public.

 

Dans le contexte actuel, les directions de la CNAM et des CPAM sont encore des instances nommées et non élues : Elles sont solidaires des consignes gouvernementales de la droite qui ont été d’inverser les principes fondateurs de la Sécurité Sociale :

 

 « Chacun cotise selon ses moyens et chacun reçoit selon ses besoins »

 

Avec la droite, ces principes sont devenus :

« Chacun doit payer selon ses besoins et chacun reçoit selon ses moyens », ce qui signifie : « si vous êtes très malade, vous devez payer beaucoup et si vous êtes riche, vous pouvez être bien soigné ».

C’est ainsi que la droite a exigé de :

§    réduire au maximum les remboursements des soins, programmer la suppression des ALD, fermer les hôpitaux publics,

§    fermer les yeux sur le manque d’accessibilité aux soins, sur les dépassements d’honoraires autorisés par l’existence de 2 secteurs de médecine conventionnée, sur les déserts médicaux : moins il y a de médecins proches et moins il y a de dépenses à rembourser !

§    instaurer le paiement des médecins à la performance … de prescriptions non remboursables  et d’arrêts de travail non indemnisés !

Le Comité de soutien s’adresse au nouveau gouvernement pour qu’il demande à la CPAM 94 (le procès est proche) d’arrêter ses poursuites contre le Dr Poupardin.

Le Comité de soutien espère que ce gouvernement élu le 6 mai 2012 prendra les mesures nécessaires pour retourner aux principes fondateurs de la Sécurité Sociale.

 

Comité de soutien au Docteur Didier POUPARDIN

Chez MRAP Vitry Centre Culturel – Maison des Associations – 36 rue Audigeois – 94400-VITRY

Plus d’infos : https://didierpoupardin.wordpress.com/

Publicités

8 septembre 2012 - Posted by | A LA UNE, AGENDA, ANNONCES, DANS LA PRESSE, LES SIGNATAIRES, LES SOUTIENS, RUBRIQUES, TELEVISION

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :