SOUTIEN AU DOCTEUR DIDIER POUPARDIN

contre le rationnement des soins

Résumé des derniers évènements et REUNION

Cher(e)s ami(e)s

RÉUNION DU COMITÉ DE SOUTIEN AU DOCTEUR POUPARDIN

JEUDI 11 FÉVRIER 2010 à  20H 30

SALLE JEAN BÉCOT 14 rue de la Fraternité Vitry sur Seine

si vous ne pouvez pas ouvrir les documents au format pdf, téléchargez gratuitement acrobat reader sur ce site : http://get.adobe.com/fr/reader/

Les lettres recommandées s’ajoutent une à une !

9 décembre 2009 : une première lettre postée le 9 décembre (tiens !)  arrive le 10 décembre et  informe le Dr Poupardin qu’il doit rembourser 2600 euros de « préjudices » occasionnées par ses prescriptions à l’Assurance maladie.

25 janvier 2010 (datée 22 !) : une deuxième lettre recommandée postée le 25 janvier (tiens !) arrive le 26 janvier et signifie au Docteur Poupardin que le Directeur de la caisse s’apprête à saisir la commission des pénalités pour faire rajouter un « pénalité » pouvant aller de 500 euros à 3400 euros  !

28 janvier 2010 (datée 22 aussi !) : une troisième lettre recommandée informe le Docteur Poupardin que le Directeur va saisir le Tribunal des Affaires de la Sécurité sociale (TASS),  puisqu’il ne reconnaît pas devoir ces 2600 euros!

(voir le commentaire et les courriers en cliquant ICI)

Rappel des derniers évènements :

Le Comité de soutien au Dr Poupardin a demandé par courrier la semaine précédente  à être reçu par le Président de la Caisse (différent du Directeur) et par le Conseil (constitué de représentants des salariés, des employeurs et de personnalités)  qui se réunissait le lundi 25 janvier à 14H. Nous étions une centaine, dont un groupe de sans papiers venus soutenir cette lutte. Trois élus de la ville de Vitry se sont déplacés pour appuyer cette demande : Monsieur Jean-Marc Bourjac, conseiller régional d’Ile de France, maire adjoint à Vitry et président d’honneur de la CPAM 94, Monsieur Pierre Bell-Lloch, conseiller général du Val de Marne et conseiller municipal à Vitry, Monsieur Jean-Pierre Moineau, maire adjoint à Vitry.

Nous nous sommes heurtés à une fin absolue de non recevoir, nous n’avons pu rencontrer personne et nous sommes repartis avec nos pétitions, aucun des membres du Conseil   n’est venu prendre les pétitions que nous voulions lui remettre ni échanger quelques mots avec les manifestants.

L’intransigeance et l’acharnement dont est victime le Docteur Poupardin est doublée de mépris manifesté envers les usagers et leurs élus.

Il est donc urgent de continuer à manifester  notre détermination à faire arrêter les poursuites contre le Docteur Poupardin .

La presse s’empare d’ailleurs de plus en plus de ce conflit et fait un echo favorable à notre lutte.

Publicités

1 février 2010 - Posted by | ANNONCES

Sorry, the comment form is closed at this time.

%d blogueurs aiment cette page :