SOUTIEN AU DOCTEUR DIDIER POUPARDIN

contre le rationnement des soins

Tous à Créteil ! NOUVELLES INFOS…

Il y avait du monde et de l’ambiance pour soutenir cette délégation en présence de trois élus… conférence de presse devant la CPAM… soutien au son des djembés…cliquez ici pour voir un article (Agence France Presse)

Nous appelons toutes et tous ceux qui ont la possibilité de se libérer à se rendre avec nous lundi 25 janvier à 14h, devant la CPAM du Val de Marne.

VENEZ NOMBREUX

LUNDI 25 JANVIER À 14H DEVANT LA CPAM DU 94

À CRÉTEIL, 1-9 avenue du Général de Gaulle

plan d’accès : cliquez ici

C’EST À CRÉTEIL SOLEIL À CôTÉ DU CINÉMA UGC

POUR SE GARER : DANS LE PARKING OUVERT DE  CRÉTEIL SOLEIL

METRO : CRÉTEIL PREFECTURE

pour voir les pétitionnaires (+  de 2120 + les soutiens d’officiels…) cliquez ici

Publicités

23 janvier 2010 Posted by | ANNONCES | Laisser un commentaire

LE COMITE DE SOUTIEN RENCONTRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CPAM DU VAL DE MARNE

télécharger ce tract en cliquant ici (à diffuser sans modération, merci)

VENEZ NOMBREUX

LUNDI 25 JANVIER À 14H

DEVANT LA CPAM DU 94

POUR SOUTENIR LE Dr POUPARDIN !

Les attaques contre l’égalité d’accès aux soins battent leur plein ! Fermetures de lits d’hôpitaux, suppression  d’hôpitaux publics, blocage des tarifs des médecins conventionnés qui provoque une fuite en avant croissante des médecins vers des dépassements d’honoraires au détriment des malades, déremboursement de médicaments, augmentation des cotisations aux mutuelles, multiplication des assurances privées, diminution programmée des prises en charge à 100% (en ALD,  Affection de Longue Durée) .

CHAQUE PERSONNE OU QUELQU’UN DE SA FAMILLE  PEUT UN JOUR AVOIR  UNE MALADIE DE LONGUE DUREE ET AVOIR BESOIN DE SOINS PRIS EN CHARGE À 100%.

Les malades à 100% doivent l’être pour tous les soins. Car d’autres maladies peuvent toujours retentir sur la maladie grave à 100% et les soins pour une maladie à 100% peuvent occasionner des effets secondaires sur d’autres parties du corps.

Pour les patients à 100%, les médecins ont des ordonnances spéciales dites « bizones » où ils doivent choisir la zone où ils prescrivent leurs médicaments. Seulement ce qui est en haut est remboursé à 100%, ce qui est en bas correspondant  aux autres maladies. Nous demandons le retour aux ordonnanciers unizones et l’arrêt des poursuites contre les médecins à ce sujet.

A Vitry, le Docteur Poupardin, comme d’autres médecins, refuse d’accepter le morcellement du corps humain que la direction de la CNAM lui impose de faire et qui de plus est impossible à réaliser sans arbitraire. Il refuse le découpage du corps humain en « zones » permettant la marchandisation du corps dont les soins sont remboursés à des taux de remboursement variables au gré des directives politiques gouvernementales et de la direction de la sécurité sociale. Il refuse le chantage qu’on lui impose « faites payer les malades à 100% ou bien c’est vous le médecin qui paierez à leur place !

La CPAM  du 94 le poursuit pour ce refus et  lui demande de lui reverser 2600 euros, somme arbitraire qu’elle aurait voulu faire payer à 38 patients en ALD en un an. Ce qui représente une franchise de plus pour ces personnes gravement malades !   .

Le directeur de la CPAM 94 refuse tout dialogue malgré l’intervention d’élus, refuse de recevoir le comité de soutien, refuse de prendre directement connaissance des pétitions déjà signées par plus de 2000 personnes.

Nous appelons toutes et tous ceux qui ont la possibilité de se libérer à se rendre avec nous lundi 25 janvier à 14h, devant la CPAM du Val de Marne.

C’est le jour où siège le Conseil,  constitué d’élus des syndicats de salariés, des employeurs et des personnalités associatives. Nous avons demandé(*) à ce qu’une délégation  soit reçue par  le Président de la CPAM 94 et par le Conseil pour demander que s’arrêtent les poursuites contre le Docteur Poupardin.

(*) pour voir cette demande cliquez ici

VENEZ NOMBREUX

LUNDI 25 JANVIER À 14H DEVANT LA CPAM DU 94

À CRÉTEIL, 1-9 avenue du Général de Gaulle

plan d’accès : cliquez ici

C’EST À CRÉTEIL SOLEIL À CôTÉ DU CINÉMA UGC

POUR SE GARER : DANS LE PARKING OUVERT DE  CRÉTEIL SOLEIL

METRO : CRÉTEIL PREFECTURE

Le Comité de Soutien au Docteur Poupardin

Et continuez de signer et de faire circuler la pétition !

PETITION DE SOUTIEN AU Dr POUPARDIN[1]

NOUS SOUS-SIGNES,

exigeons l’arrêt immédiat des poursuites en cours contre le Dr Poupardin.

demandons

  • L’arrêt de toutes les poursuites contre les médecins concernant les ordonnances bizones ;
  • Le retour aux ordonnances « unizones» pour les personnes atteintes de maladies graves ;
  • Le maintien du régime de l’Affection de Longue Durée (ALD) et son extension à d’autres maladies invalidantes aujourd’hui non prises en compte ;
  • Des mesures pour faciliter l’accès aux soins des personnes et pour commencer la suppression de toutes les franchises médicales .

Premiers signataires :

Dominique ADAM, Pascal BARDOU, Huguette CHANDEZ, Nicole CHAUSSADE, Michèle CHICHE, André DELLINGER, Christophe FILLEY, Bernard GALIN, Joël HEDDE, Pierrette HEDDE, Pascal LABOIS, Josiane LE BOITE, Monique LORIETTE, Yves LORIETTE, Claude MARC, René MARCHAL, Rosine MARGULIES, Sylvain MARGULIES, Danièle POUPARDIN, Didier POUPARDIN.

NOM Prénom Adresse Signature

Pétition à signer en ligne de préférence en cliquant ici.

et informations diverses : https://didierpoupardin.wordpress.com


[1] pétitions signées sur papier à renvoyer au Comité Local du MRAP de Vitry, CENTRE CULTUREL DE VITRY, 36 rue Audigeois, 94400 Vitry sur Seine

20 janvier 2010 Posted by | ANNONCES | Laisser un commentaire

REUNION COMITE DE SOUTIEN Mardi 19 janvier

DU NOUVEAU ET DE L’ACTION EN VUE à suivre sur le blog ! :

le Dr Poupardin a signifié par courrier recommandé à M. Filiberti son refus de payer cette pénalité infondée que l’on veut lui infliger.

Le COMITE DE SOUTIEN SE RENDRA LUNDI 25 JANVIER A 14H A LA CPAM DE CRETEIL POUR UNE RENCONTRE AVEC LE CONSEIL d’ADMININISTRATION DE LA CPAM DU VAL DE MARNE. VENEZ NOMBREUX !!

voir le détail de cette action dans le tract ci-dessus.

la Réunion du comité de soutien s’est tenue le mardi 19 janvier 2010 à 20H30cliquez ici pour le plan -> salle Jean Bécot 14, Rue de la Fraternité, 94400, Vitry-sur-Seine derrière magasin METRO

17 janvier 2010 Posted by | ANNONCES | Laisser un commentaire

TELEVISION : Sur France 3 le Dr POUPARDIN au JT, Sur FRANCE 5, le Dr POUPARDIN au Magazine de la Santé

Didier Poupardinlogo-france3logo_france5

Pour signer la PéTITION de soutien au docteur Poupardin, CLIQUEZ ICI.

POUR VOIR CES DEUX INTERVIEWS TELEVISEES, CLIQUEZ SUR LES LOGOS de FRANCE 2 et 3 CI DESSUS.


13 janvier 2010 Posted by | ANNONCES, DANS LA PRESSE, TELEVISION | | Laisser un commentaire

LETTRE DE SOUTIEN DU PRESIDENT DU GROUPE COMMUNISTE DU CG 94

LETTRE DE SOUTIEN DU PRESIDENT DU GROUPE COMMUNISTE DU CG 94 PASCAL SALVODELLI ET DE PIERRE BELL-LLOCH CONSEILLER GENERAL

courrier soutien SALVODELLI & BELL-LLOCH

12 janvier 2010 Posted by | ANNONCES | Un commentaire

ARTICLE DE L’HUMANITE DU 22 décembre 2009

L'HUMANITE

L'HUMANITE

Article paru le 22 décembre 2009

société

À Vitry-sur-Seine, un médecin de quartier en résistance

Établi depuis plus de trente ans dans un quartier populaire, Didier Pourpardin est poursuivi par la CPAM. Son 
tort  ? Refuser le rationnement des soins imposé par l’assurance maladie. Portrait.

Longue barbe blanche, souriant et posé, c’est très calmement que le docteur Pourpardin expose sa situation. Ce médecin généraliste exerce depuis plus de trente ans au cœur d’un quartier populaire de Vitry-sur-Seine. Son délit  : ne remplir que la partie haute de l’ordonnancier « bizone », celle où les médicaments sont entièrement remboursés par la Sécurité sociale, pour ses patients atteints de maladies graves, dites ALD (affections de longue durée). Convoqué par la CPAM du Val-de-Marne le 8 octobre dernier, Didier Pourpardin s’est expliqué pendant près de cinq heures sur la répartition des médicaments concernant les dossiers de ses cinquante et un patients en longue maladie.

Il y a dix ans déjà, ce généraliste avait dû faire face aux mêmes blâmes. Sauf qu’il avait réussi à convaincre le médecin-conseil de la justesse de sa démarche. Cette fois, l’affaire semble plus compliquée  : la caisse primaire d’assurance maladie lui réclame même 2 612,41 euros pour « indemniser le préjudice ». Un préjudice pour la CPAM, mais une question de déontologie pour ce médecin qui essaie de préserver ses patients pour qu’ils continuent à se soigner correctement, même s’ils ont de faibles revenus et même s’ils n’ont pas de mutuelle. « C’est une sanction injuste, car je me donne du mal pour soigner des patients qui sont en majorité au tiers payant, des personnes qui sont en difficulté, qu’elles soient ou non sans-papiers. »

le refus d’une logique d’économies

Depuis 1987, les ordonnances, auparavant « unizones », sont désormais coupées en deux. En haut, les médicaments qui entrent dans le répertoire des trente maladies ouvrant les droits de remboursement à 100 %. En bas, les médicaments à la charge de la mutuelle ou du patient, ce qui à terme pourrait bien, selon le généraliste, provoquer l’augmentation des tarifs mutualistes. « L’ordonnance bizone est une machine de guerre. On peut discuter à l’infini de la place des médicaments. La réalité, c’est qu’on demande aux médecins de jouer le jeu pour faire des économies à la caisse d’assurance. Je refuse de rentrer dans cette logique. »

Grignotage progressif du droit aux soins

Au milieu de son cabinet, le docteur Pourpardin pointe également le danger de « morceler le corps en pathologies à remboursement modulable ». « Le corps, rappelle-t-il, est un tout. Lorsqu’un patient a un cancer, il est angoissé et a besoin d’être rassuré. On ne soigne pas uniquement un organe ou une fonction, on soigne la personne humaine malade. »

Or, ce découpage des pathologies répond à une logique comptable imposée d’en haut. Ainsi les critères de remboursement s’apparentent à un moyen détourné de procéder à un rationnement des soins  : « Certains médicaments sont déremboursés sous prétexte qu’ils ne sont pas assez efficaces  ; d’autres recommandations, devenues la norme, si elles sont pertinentes pour des malades en milieu hospitalier, sont déconnectées de la réalité sociale dans laquelle nous exerçons notre métier. » À quelques années de la retraite, Didier Pourpardin continue à résister, comme il l’a toujours fait. Pour lui, la question des ordonnanciers « bizones » est symptomatique du grignotage progressif des droits aux soins. « Je n’ai pas l’intention de changer d’un iota ma manière de prescrire. Je regrette simplement les attaques perpétuelles contre l’hôpital public et contre les médecins de quartier. On donne des chèques santé pour aider les plus modestes à prendre une mutuelle. C’est une aumône pour temporiser les inégalités. La santé ne devrait pas être une aumône mais un droit. »

Ixchel Delaporte

12 janvier 2010 Posted by | ANNONCES | Laisser un commentaire

réunion du comité de soutien

la lutte se poursuit : Le Docteur POUPARDIN refuse de payer ce que lui réclame M. Filiberti, prochainement des initiatives,  la Pétition continue et la projection du Film SICKO de Michael Moore suivi d’un débat en présence de nombreuses personnalités sur la santé au « Cinéville » aux Trois Robespierre, cinéma de Vitry, le 26 MARS à 20H… à suivre

Réunion du comité de soutien le mercredi 6 janvier 2010 à 20H30cliquez ici pour le plan -> salle Jean Bécot 14, Rue de la Fraternité, 94400, Vitry-sur-Seine derrière magasin METRO

6 janvier 2010 Posted by | A LA UNE, AGENDA, ANNONCES | Commentaires fermés sur réunion du comité de soutien